Index d’égalité : où en sont les grandes entreprises ?

Pour rappel, les entreprises dont l’effectif est égal ou supérieur à 1000 salariés avaient pour obligation de déclarer, au 1er mars 2019, leurs résultats pour chacun des indicateurs déterminés par le décret d’application du 8 janvier 2019, à savoir :

1 – Ecart de rémunération de base et variable + primes individuelles

2 – Ecart de répartition des augmentations individuelles

3 – Ecart de répartition des promotions

4 – % de salariées augmentées à leur retour d’un congé maternité

5 – Nombre de femmes et d’hommes dans les 10 plus hautes rémunérations. (Cet indicateur ne concerne que les entreprises de 1000 salariés et plus)

 

Ces entreprises ont-elles toutes déclaré leurs résultats ?

Au 1er mars 2019, seules 50 % des entreprises concernées avaient respecté leur obligation de déclaration soit 732 entreprises sur 1 460 (source : ministère du travail).

 

Quels sont les résultats pour les entreprises ayant déclaré leurs résultats ?

Indicateur 1 : La moyenne est de 37 points sur 40

Indicateur 2 : La moyenne est de 18 points sur 20

Indicateur 3 : la moyenne est de 14 points sur 15

Les résultats moyens sur ces trois indicateurs montrent que les grandes entreprises respectent plutôt bien le principe d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes.

 

Indicateur 4 : 27 % des entreprises déclarantes (soit 201) n’ont obtenu aucun point sur 15.

Au regard des résultats des 732 entreprises déclarantes, une sur quatre ne respecte pas l’obligation légale d’augmentation des salariées à leur retour de congé de maternité.

 

Indicateur 5 : la moyenne est de 3 points sur 10.

Ce résultat montre que la parité n’est pas respectée et illustre « le plafond de verre ».

 

Prochaine échéance :

01/09/2019 : Publication des résultats des indicateurs pour les entreprises dont l’effectif est compris entre 251 – 999 salariés

 

(Sources des données : Liaisons sociales)

#egalite #FemmesHommes #IndexEgalite

Ajouter un commentaire